• Accueil

    PRESENTATION D'OEUVRES ORIGINALES SOUS FORME DE TEXTES ET D'IMAGES.

  • Organe d'un sens caressé, alcôve propice à l'amant de la lumière, rétinien secret...

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Du boulot par-dessus l'auréole !

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • EXPOSITION ''Le Jardin Déconfiné''

     La glycine devant la fenêtre des voisins - Oeuvre exposée, réalisée pendant le confinement -

    Peinture à la gouache , format 1m2 - jf Monnet 

     

     Chers amis,

       Ce bref message pour vous informer que se tient actuellement dans les locaux du 20 rue Mégevand à Besançon (grande salle d'exposition du Centre Diocésain appelée ''l'Espace Ledeur'') un ensemble d’œuvres réalisées dans la toute petite contrée que représente mon jardin, ouverte cependant sur le voisinage proche.

       L'exposition est visible jusque fin août mais sera probablement prolongée sur début septembre. 

       Le spectacle de la nature y est célébré, évoquant ce magnifique printemps que nous avons eu,  dans un calme certes inhabituel à cause du confinement, mais propice à l'exaltation des floraisons, des jeux de lumière... Ce fut une occasion unique, un luxe devrais-je dire : celui de pouvoir se placer plusieurs jours de suite, sans crainte d'être dérangé par quoique ce soit, à la même heure devant le même sujet, qu'il soit modeste tel un fragment de gazon ou  dans sa superbe magnificence et prêt à conquérir le ciel, tel le magnolia...

       Vous êtes cordialement invités à la visiter.Il y a un livre d'or disponible pour laisser vos impressions.

     Se munir d'un masque.

     

     QUELQUES OEUVRES EXPOSEES :

    EXPOSITION ''Le Jardin Déconfiné''

     

    Le Magnolia en fleurs proche de la maison - technique mixte sur panneau

    Oeuvre exposée, réalisée pendant le confinement  - jf Monnet

     

     

    EXPOSITION ''Le Jardin Déconfiné''

      Série ''Les Pavots'' - Réalisée pendant le confinement  - jf Monnet

       Ce pourrait être un ''work in progress'', avec un premier état traité légèrement et ménageant beaucoup du blanc de la toile (gouache- à gauche) ; puis repris plus en épaisseur (acrylique- au centre), toute la surface étant recouverte par la peinture ; et enfin gagnant en densité (à droite) avec des rehauts de peinture à l'huile…

       Mais il s'agit en fait de trois œuvres différentes qui ont été réalisées en sens inverse, à commencer par la plus dense, pour finir par la plus légère 

     


    votre commentaire
  • Le silence assourdissant d'une nature en mal d'insectes

                                                        (Article réactualisé le 19-08-20- réactualisé le 22-10-20)

    Lire la suite...


    5 commentaires
  • Souvenons-nous de nos racines ...  (Poème à ma mère et en mémoire de mon grand-père)

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique