• JONAS LE RETIF

    ''Mon coeur est triste à en mourir''

     

    JONAS le rétif

     

    ''Jonas recraché  par Léviathan'' - dessin aquarellé - jf Monnet novembre 2004

     

     

    Les textes du jour font allusion au prophète Jonas, dont la légende dans l'Ancien Testament est un récit assez court mais chargé de symboles.

    Jean Grosjean nommait Jonas le''rétif'' : il refuse, commence par dire ''non'' ... mais y va quand même !

    Son caractère rétif m'a beaucoup inspiré.

    Sa tristesse résulte sans doute du fait qu'il voit le peuple de Ninive -la-païenne, la Grande Prostituée,  prêt à se convertir plus vite que le Peuple Elu auquel il appartient ; et peut-être, en écho et plus en profondeur encore,  éprouve t-il une grande amertume à ressentir sa propre résistance à l'Esprit ... Se mettre en mouvement est toujours un effort de l'être ; il est tellement plus facile de se dire et répéter que l'on est arrivé !

    A ce titre, le passage par les entrailles de Léviathan, (qui est, par ses trois jours durant, un signe de mort ; de la même façon que d'être recraché par le monstre est un signe de résurrection) pourrait évoquer la dépression, le domaine de l'En-Bas, le passage peut-être nécessaire par une sorte de chaos intime et de confrontation avec ses propres contradictions.

     

    JONAS le rétif

     

    ''Jonas sous le ricin : ''mon coeur est triste à en mourir'' -

    peinture selon une technique mixte  

    (exposée à la BASA  2009 à Lyon) - jf Monnet novembre 2006


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :