• LA POESIE DU HERON CENDRE

    ... Et l'épopée neptunienne du Ragondin

    LA POESIE DU HERON CENDRE

     Le Trident de Neptune - peinture à l'enduit- jf Monnet, février 2016

     

       Certaines amitiés vous font vous souvenir de vos fondamentaux. C'est le cas de Philippe, celui qui compare le héron à Neptune, solitaire, drapé et veillant au dessus des flots.

     

    LA POESIE DU HERON CENDRE

     

    La sieste crépusculaire du papillon Damier ou ''Demi-deuil''- photo jf Monnet, le 7 juin 2017

    Prairie dite ''pelouse sèche'' de Chaudanne.

     

    Philippe est un cinéaste animalier de talent. Parfois on échange,

    et c'est Grand Paon de nuit dont la chrysalide vient d'éclore,

    Argus à folâtrer dans les hautes herbes de la prairie sèche,

    Damiers ou Demi-Deuils égayant la fruticée

    ou bien partis dans une longue sieste crépusculaire

    (qui durera toute la nuit !)

    quand souffle un vent un peu froid sur la prairie...

     

    LA POESIE DU HERON CENDRE

    Papillons Argus photographiés au crépuscule- Chaudanne - Photo jf Monnet, le 7 juin 2017 

     

    Ainsi  me revoilà naturaliste, de la famille de ceux qui se souviennent

    d'un lieu-dit par la touffe de matricaire ou de sauge qui y poussait,

    de l'orée un peu humide au bord de tel lac ou de tel étang

    par la profusion des fleurs

    d'Impatience sauvage, d'un jaune sonore

    sur leurs hautes tiges grêles. 

     

     

    LA POESIE DU HERON CENDRE

    Impatience ''noli-me-tngere'' ou Balsamine des bois

    (d'après photo wikipedia)

     

     

    Vous trouverez ci-dessous le lien du film que Philippe vient de réaliser, caméra au poing, en bord de Doubs. J'y ai apporté ma modeste contribution par quelques paroles.

     

    Pour l'instant seule la bande annonce est disponible, mais l'intégralité ne tardera pas à paraître.

    Voilà le lien de la bande annonce qui donne quelques extraits : 

     

     

     

     

     

    LA POESIE DU HERON CENDRE

     

    Papillons Argus photographiés au crépuscule- Chaudanne - Photo jf Monnet, le 7 juin 2017 

     

    .................................

    ......

     

          Et pour terminer sur une note picturale: Ce morceau de palette verni !

    LA POESIE DU HERON CENDRE

     

     

    ... et ce croquis qui clôt cet article... 

    LA POESIE DU HERON CENDRE

     Croquis d'une cane - jf Monnet, le 10 novembre 2017


  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Novembre 2017 à 12:59

    C'est gentil de parler un peu de mon travail. Peut être un tantinet élogieux.  Il me semble que le texte arrange pas mal les choses... 

            Le trident de Neptune, je ne le voyais pas tout à fait comme ça...!

            Cela dit, j'aime bien la palette à la diable !

     

    2
    Samedi 11 Novembre 2017 à 13:12

    Oui, c'est un démon neptunien !

    Il aiguillonne nos ressources spirituelles avec le trident de l'érotisme !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :