• LE DECES D'UN FILS DE JACMEL

    Que le pipirite chante ici une ode sans tristesse !

     

     

    LE DECES D'UN FILS DE JACMEL

     ''Pipirite chantant''

                             ''Au pipirite chantant le paysan haïtien a foulé le seuil du jour ...

                             Au pipirite chantant pèse la menace d'un retour des larmes ...

                             Au pipirite chantant les heures sont suspendues aux lèvres des plantations ...''

      

    Au pipirite chantant et autres poèmes

    (Edition Maurice Nadeau 1978 - réédition 1995 - extrait)

       Au pipirite chantant le paysan haïtien a foulé le seuil du jour et dessine dans l'air, sur les pas du soleil, une image d'homme en croix étreignant la vie
    Puis bénissant la terre du vent pur de ses vœux, après avoir salué l'azur trempé de lumière, il arrose l'oraison de la montagne oubliée, sans faveur, sans engrains
    Au pipirite chantant pèse la menace d'un retour des larmes
    Au pipirite chantant les heures sont suspendues aux lèvres des plantations

    Et si revient hier que ferons-nous ?

    Et le paysan haïtien enjambe chaque matin la langue de l'aurore pour tuer le venin de ses nuits et rompre les épines des cauchemars
    Et dans le souffle du jour tous les loas sont nommés.

    Au pipirite chantant le paysan haïtien, debout, aspire la clarté, le parfum des racines, la flèche des palmiers, la frondaison de l'aube

    Au pipirite chantant chaque goutte de rosée, chaque branche frémissante, le vent caressant les tonnelles sont messagers des esprits
    Au pipirite chantant la tristesse peint le cœur
    L'espoir lui même est sulfureux
    La campagne avive les mystères

    .../...

    Au pipirite chantant avec l'eau vive de mes rêves j'efface les graves promulgations issues des rives du profit
    Et mon propos, lié à ma source, bâillonne l'écume de toutes les eaux étrangères, de tous les cris de convenance et chausse l'irrévérence pour fouler le brouhaha de tous les mots d'ailleurs.

     


                                                                          Jean Métellus

     

      LE DECES D'UN FILS DE JACMEL 

    Jean Métellus, poète et de formation scientifique.

    Je lui suis reconnaissant de m'avoir toujours encouragé dans mes propres publications.

      

    Deux liens pour en savoir plus :

    http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20140106.OBS1462/jean-metellus-est-mort.html

    http://www.humanite.fr/culture/jean-metellus-est-mort-556353


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :