• "Nous vendrons jusqu'aux déchets du froment''

    ''Nous pourrons acheter le malheureux pour un peu d'argent, le pauvre pour une paire de sandales''

    "Nous vendrons jusqu'aux déchets du froment''

    ''Le Couple issu du sillon, le Couple retourné à la glaise, l'Adam et l'Eve de la Modernité, le Couple consumériste : Le Bouffeur de prospectus (à gauche) et l'Idole publicitaire (à droite)''

    Détail du ''Soleil de Bashan'' - oeuvre exposée à la Biennale de l'Art Sacré Actuel (BASA 2013)-

    Technique mixte sur toile ; jf  Monnet , 2013 - dimensions 100 x 170 cm

      

    Ecouter, à la lecture des Textes du jour, les paroles du Prophète Amos (Livre d'Amos 8, 4-7 ) c'est se mettre la tête sous un robinet d'eau froide !

    Elles disent la cupidité, la volonté du gain jusqu'à l'exploitation outrancière d'autrui. N'allons pas croire que ceci ne fut le fait que de périodes historiques reculées : pas plus tard qu'hier, j'écoutais sur l'une des stations de Radio France, ce témoignage d'un journaliste qui rappelait le scandale qui agita la presse allemande il y a quelques temps : dans ce pays que l'on dit prospère et où il n'existe pas de salaire minimum garanti, la place est souvent donnée au ''mieux offrant'' c'est-à-dire au moins exigeant, et il se trouvait qu'une femme dans la nécessité s'était faite embaucher pour un salaire horaire d'un euro !

    La rentabilité, le ''gagner plus'' sont sans doute dans certains cas des objectifs pertinents ou compréhensibles  ; mais ils peuvent devenir rapidement comme les rejetons de l'Antique Veau d'Or.

      

    jf Monnet - 22/09/2013

     


  • Commentaires

    1
    christofor
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 06:38

    La pauvreté face à la richesse compromet la dignité du riche comme celle du pauvre. Le pauvre n'aura d'autre choix que mendier, voler et plus grave encore, le riche sera pauvre de n'avoir point partagé il est comme rempart peuplé de sa solitude. Y a-t-il plus grande richesse que ce que l'on a réellement donné ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :