• ô Jura, comme je connais ton heur...

    Exposition au conseil général du Jura...

    ô Jura, comme je connais ton heur

    Le grand magnolia à Voiteur - jf Monnet - acrylique sur papier 50x70.

    Qu'un jour le Jura,  ses plaines et ses montagnes me soit de bon augure ...

    Un peu de patience et le pont de Baumes les Messieurs, les vignes d'Arbois trouveront l'occasion de sortir des cartons à dessin et de se présenter au public !

      

    ô Jura, comme je connais ton heur

    Les vignes à Arbois - jf Monnet - Posca sur carton. automne 2012.

    ô Jura, comme je connais ton heur

    Les vignes à Arbois - jf Monnet - Pastel. automne 2012.

    Le Conseil général du Jura offre ses locaux à une exposition de groupe et voici pour moi l'occasion de montrer quelques oeuvres des lieux qui me sont familiers.

    ô Jura, comme je connais ton heur

    Le Pont à l'entrée de la reculée de Baume-les Messieurs -

    jf Monnet, acrylique sur carton 60 x 80 - été 2012.

      

    C'est un pont qui garde le seuil des anciennes promenades, un clocher qui fait vivre et justifie l'horizon ; c'est bien sûr la grande barrière du parc qui ouvre l'espace aux escapades à travers les vignes...

     ô Jura, comme je connais ton heur

    La Roche de Château-Chalon automne 2012 - jf Monnet, acrylique sur carton - 60 x 80cm.

      

       La Roche de Château-Châlon est solide et son ocre flamboie dans le couchant.

     ô Jura, comme je connais ton heur

    Nature morte à la bouteille de vin jaune - jf Monnet - aquarelle, pastel et fusain- 50 x 65 cm.

      Ceci est comme un ''chez moi ''; le Revermont me porte en son sein et le vin jaune est la vertu de son âme !

     

    ô Jura, comme je connais ton heur...

    Château-Chalon depuis le belvédère Saint-Jean ; et ci-dessous

    la reculée de Baume- les-Messieurs (source : Wikipedia)

    ô Jura, comme je connais ton heur...

      

    --------------------------------------

     

    ô Jura, comme je connais ton heur...

    Mon espace d'exposition, dans le hall du Conseil général du Jura.


  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Juin 2014 à 00:30
    christofor

    Château-Chalon sur sa roche surplombe les vignobles qui font sa richesse, le long de la route vers Voiteur. Les roches dures fragmentées par le gel recouvrent par endroits les pentes marneuses aux sources fraiches, leur faisant un miroir de chaleur gorgeant les grappes de soleil.

    Christophe F

    2
    Mercredi 4 Juin 2014 à 22:23

    Christophe, tu sais voir, c'est incontestable : les grappes du regard se vendangent sous l'ombre des apparences.


    Ce que j'essaie de mettre dans ma hotte -comme tu le sais- ce sont des grains d'intensité, ... d'une intensité qui éternise.


    Merci d'avoir fait un focus sur ce paysage qui m'est particulièrement cher, berceau de ma famille maternelle.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :