• POURQUOI PAS ?

    En espérant régénerescence...    (L'artiste et sa juive errance ...)

       POURQUOI PAS ?

      

    Pourquoi pas ?

    En casse-cou descendre les rapides de la rivière torrentueuse des symboles, telle, en aval du pont haut, celle de Paterson.

      

      Etre pour un art de l’existence, embarcation qui parfois accostera aux rives de la vie ; Esquif toujours à fuir les berges tranquilles des images installées ;

    Radeau parfois semblable à celui de la Méduse ;

      

    POURQUOI PAS ?

      

     

     

    Trouver son passage dans les remous avec la pagaie d’une sorte de colère

    et le fragile gouvernail d’une sorte de providence.

      

    Connaître à la boussole la ligne de force d'une cohérence, et sa loi d'aimantation au fin fond du coeur.

      POURQUOI PAS ?

     

      

     Pouvoir faire halte pour contempler les noirs rochers baignés des eaux d'une fameuse intranquillité.

      

      POURQUOI PAS ?

     Constater en quoi toujours notre fléau est faussé, notre sextant provisoire.

    Et continuer à traverser ce Pacifique, ses bleutés, ses brumes, ses sables et ses furies.

     

    POURQUOI PAS ?

     

    POURQUOI PAS ?

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

                                                                           jf monnet juillet 2012

          

    Pourquoi pas (en ce jour où l’on inhume un criminel nazi)

    Oser un plaidoyer pour un ''Art Dégénéré'', résolument ; un Art qui tourne le dos à toutes les conventions et bienséances.

     

    Etre à soi-même nerf et fouet ,

    Etre à soi-même l’insupportable,

    le Métèque toujours rappelé à l’écume de la conscience par les Textes,

    le Juif Errant qui prend figures multiples, et passe,

    sandales aux pieds, gourde à la ceinture,

    aux zones portuaires de nos clans.

      POURQUOI PAS ?

     Seattle - Le port avec la grande roue - jf monnet juillet 2012

      

    jf Monnet 16/10/2013

     

    Deux références à l'art dégénéré :

     http://polikrat.wordpress.com/2011/01/05/l%E2%80%99art-degenere-la-mal-ou-le-bien-de-la-nation/

     http://stabi02.unblog.fr/2010/01/03/lart-degenere-une-exposition-sous-le-iiie-reich/


  • Commentaires

    1
    Jeudi 24 Octobre 2013 à 23:36

    Fabuleux texte d'un marin du pacifique !.. apaisant, tout comme la vue de ces paysages.

    Un rappel ici : Pacific spirit

    2
    Vendredi 25 Octobre 2013 à 08:45

    Merci Moushka pour cet écho d'un texte qui est presqu'un manifeste pour un art nouveau, un nouvel engagement dans l'Art, un art vivant j'entends ; soit un art qui engage toutes les composantes de l'être.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :