• Par le geste, plaisir de peindre, harmonie corporelle.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Il se tord dans un pré que la canicule a transformé en paillasson.

    A quelques mètres, un autre arbre lève ses branches haut pour que son pied soit protégé d’ombre comme Jonas par celle du ricin.

    Et il y a les branches de celui sous lequel je suis assis.

     

    Le vieux bouleau 

    Le talus aux herbes sauvages ; peinture acrylique sur carton - jf Monnet, juillet 2017.

     

    Dans ce coin de paysage, derrière moi, il y a un talus avec des herbes sauvages qui  sont fleuries en cette saison ; Elles jettent, dans un parfum doux-amer, leur ciel étoilé et poussiéreux par là, aux alentours.

     

    Le vieux bouleau

      Dessin sur papier toilé - jf Monnet, août 2018

     

    L'arbre à l'écorce blanche frémit. L’ombre, et un petit effet de contre-jour me le rendent intéressant ; aussi ai-je pris le parti de dessiner, chose qui ne m’arrive pas souvent (il me semble qu’ainsi je saisirai de façon plus aiguë son frémissement).

    Avec un simple porte-mine, le dessin pourra être précis et rendre compte de ses cicatrices comme autant de faits d’armes aux campagnes des saisons.

     

    Le vieux bouleau

    Dessin au stylo sur carnet - jf Monnet août 2018

     

    Il me demande des comptes : "Comment m’as-tu portraituré ? ... Avec ton crayon as-tu ouvert ma balafre où coule une encre de miel ?... As-tu libéré mon moindre feuillage, qu’il s’envole de ta cage de papier ?"

    Aussi me sens-je dans l'obligation de m’excuser :

    "Pardonne-moi, arbre dont les sèves calment et guérissent aux dires de certains, arbre sacré arborant les blancheurs de la mort pour d’autres, peut-être les mêmes..." 

    Et encore : "Tu attendais patient, sans indifférence.  

    La candeur de ton sang teintait le ciel brûlant et la peau de ton branchage y suscitait des flots,

    Tes éraflures aux noires verrues étaient comme l'écume sur le cuir d’un canot :

    Je t’ai regardé ; près de toi j’ai voyagé."

     

    Le vieux bouleau

    Photo jf Monnet-août 2018


    4 commentaires
  • La lune est-elle aussi lunatique que l'on croit ?

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • La petite place au crépuscule.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Un tigre dans votre moustique (tout à trac : Besançon, gazon, bzzzz, brrr, peinture, exposition...)

    Lire la suite...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires